Baccalauréat en architecture de paysage

Cheminement et structure

Le programme, d’une durée de trois ans, comporte 90 crédits répartis comme suit :

  • 75 crédits obligatoires dont 30 en ateliers
  • 6 à 9 crédits de cours à option dans la discipline
  • 6 à 9 crédits de cours au choix interdisciplinaires ou hors Faculté

Le programme est basé sur l’apprentissage du processus de design et la gestion de projets d’aménagement. De nombreuses disciplines des sciences humaines (histoire, histoire de l’art, sociologie, communication, psychologie de l’environnement) et des sciences naturelles (horticulture, biologie, écologie, botanique) sont abordées, de même que les arts visuels, les techniques de la construction et le génie.

Tout au long du parcours, le programme combine ateliers de design et cours théoriques. Le travail en atelier est au cœur de l’apprentissage de l’architecture de paysage. Grâce à la réalisation d’un projet et au développement d’un processus de conception, il incite à l’inventivité et permet l’application des connaissances acquises. Le programme comporte cinq ateliers qui favorisent un apprentissage progressif à travers les thèmes suivants :

  • 1ère année : lecture et conception de paysage, espaces résidentiels
  • 2e année : démarches paysagères, espaces publics en milieu urbain et périurbain
  • 3e année : territoire et paysage régional et intégration des connaissances relatives au milieu urbain 

Les ateliers, supervisés par des professeurs et des chargés de formation pratique, de même que les séances de critique des projets réalisés auxquelles assistent des praticiens, offrent une occasion privilégiée de discuter avec des professionnels et de prendre conscience des exigences de la pratique.

En contrepartie, la théorie vient appuyer et approfondir la dimension pratique du travail, par plusieurs cours portant sur :

  • La théorie et l’histoire de l’architecture de paysage
  • Les outils et les techniques d’intervention
  • Les pratiques de l’architecture de paysage
  • Les dimensions socioculturelles et biophysiques des paysages

Des activités pédagogiques facultatives sont également proposées sous forme de travaux dirigés, d’ateliers d’été ou d’activités favorisant la participation à des projets communautaires, à des concours ou à des voyages d’études.

Pour plus de détails, consultez la description complète de la structure du programme.